INVESTISSEMENTS

1ère transaction d’options

Écrit par Le Dividende.com

Après des semaines ou je dirais plutôt des mois j’ai procédé aujourd’hui à ma première transaction d’options…

Vous aimez https://ledividende.com ?

Abonnez-vous à notre liste d'usagers et recevez nos articles dès leur parution.

J'accepte que mes informations soient envoyées à MailChimp ( plus d'informations )

Je ne partage pas, ni ne vend, ni n'échange les courriels de mes abonnés. Vous pouvez vous désabonner en tout temps.

Je savais clairement ce que je désirais faire: acheter un covered call … ?

Et honnêtement j’étais nerveux. J’ai lu sur le sujet depuis plusieurs mois. J’avais donc fait mes devoirs. Cependant les transactions d’options possèdent leur propre lexique et dialecte qu’il faut apprendre.

Ayant la chance ou la malchance d’être francophone, j’avais donc à ma disposition une vaste gamme de sites, de livres, de vidéos pour m’éduquer dans cet aspect financier important mais tout nouveau. Cependant tout ce lexique français et anglais me compliquaient la vie. Je traduisais les termes, strike, call, put, sell to open, buy to close et son équivalent français afin d’effectuer ma transaction sur internet sur le site de RBC en français.

Bref, n’étant pas certain a 100% du terme français à choisir dans la transaction, j’ai décidé d’appeler le service à la clientèle de RBC Placement en direct. Ce fut une excellente idée ! La dame avec un léger accent anglophone (qui me sécurisait …? ), très gentille, m’a assistée de A à Z tout en m’expliquant et me traduisant les termes afin d’être certain à 100% que je faisais bien la bonne transaction.

Voiçi donc les détails de celle-ci:

Option d’achat

  • vendre pour ouvrir
  • Titre: MO
  • Échéance : 23 dec. 2016
  • Cours vendeur: 0.43$
  • Strike price: 65$

Coût de la transaction :11,20$ US

Prime: 33.80$ US

En gros ce que cela signifie c’est que j’ai acheté un contrat de couverture sur 100 actions (1 contrat = 100 actions) pour mon titre ALTRIA (MO) au prix de 65$ US, avec une échéance au 23 décembre 2016.  Je reçois donc une prime de 0.43$ *  100 = 43$ (moins la commission) pour offrir mes 100 actions de MO d’ici le 23 décembre 2016.

Scénarios possibles:

1- MO passe au dessus de 65$

si c’est le cas, je serai dans l’obligation de vendre mes actions de MO au prix de 65$/action (je les ai payées 33$). J’obtiens donc un profit de 65$ – 33$ = 32$ l’action (profit de 3,200$ US) + tous les dividendes reçus depuis + la prime de 33.80$

2- MO reste sous les 65$

mon option expirera, je conserverai donc mes 100 actions + les dividendes futurs + la prime de 33.80$

En lisant et relisant sur le sujet, les “covered calls” représente une façon de recevoir un loyer pour les titres que l’on possède en portefeuille.

Mon objectif demeure le même, soit de générer des revenus récurrents afin de gagner en autonomie et d’atteindre l’indépendance financière. Je ne désire pas devenir un trader d’options, d’acheter ou de vendre sur marge etc.  Mais de capitaliser sur les titres que j’ai dans mes comptes de placements.

A propos de l'auteur

Le Dividende.com

Blogue sur l'investissement, la gestion responsable des finances et des dettes.

3 Commentaires

  • Le dividende,
    J’envisage aussi cette approche. Je trouve les commissions élevées par contre. 8,95$ auprès de mon prêteur pour écrire le covered call (1,25$ par contrat minimum 8,95$), 8,95$ si je dois faire un “buy to close” (puisque je ne veux pas me départir de mes actions) et 30$ si mon covered call est exercé par l’acheteur… ça donne peu de marge de manoeuvre… Je me demande présentement si ie suis rendu là. Est-ce que je possède suffisamment d’actions pour jouer à ce jeu? Peut-être me faut-il écrire plus d’options et donc en posséder quelques centaines?

    Autre chose, tu dis qu’on peut tirer du revenu supplémentaire de notre portefeuille en utilisant cette stratégie. Je ne suis pas en désaccord, mais je viens de lire un article très intéressant à ce propos : https://www.aqr.com/library/journal-articles/covered-call-strategies-one-fact-and-eight-myths

    Cet article apporte des nuances intéressantes à bien comprendre.

    J’envisage d’ouvrir mon compte d’options sous peu. Je ne l’avais pas ouvert lorsque j’ai ouvert mon compte de courtage. La stratégie du covered call m’intéresse, mais celle de vendre un put aussi afin de collecter une prime pour avoir l’intention d’acheter des actions. Seule chose, je trouve qu’acheter des blocs de 100 actions ça fait lourd un peu… j’achète généralement par bloc de 5 à 20 actions… Question de mitiger le risque.

    • Merci pour le commentaire et l’article. Je le lirai avec beaucoup d’intérêt.
      Personnellement ma technique d’achat ressemble a la tienne. J’accumule les actions a coup de 10-20 en fonction du prix et de mes cotisations. Mon but avec les options n’est pas de devenir un “trader” mais plutôt de profiter d’un “loyer” (la prime) pour l’offre de mes actions a un prix de vente que je serais prêt a accepter.

      Bien sûr mon objectif n’est pas de vendre mes actions. Donc mon choix de prime est plus petit, je choisi un montant cible (strike) plus élevé. Ma prime est donc plus basse. Cependant, je pense qu’il est préférable a avoir une prime plus basse que pas de prime !

      Certaines de mes actions ne possèdent pas d’options. C’est correct également. C’est pour moi une façon de diversifier mes revenus et du même coup d’apprendre et de partager mes échecs et je l’espère mes succès.

      Bonne chance et merci pour la visite.

  • Thanks for sharing this recent trade. Seems like more and more dividend investors have jumped aboard the options train to collect extra premiums on a monthly basis. I’m still not comfortable with options but am learning about covered calls and writing cash secured puts as a potential start to trade.