ARGENT ÉPARGNE INVESTISSEMENTS PORTFOLIO

Le mythe de la diversification

Écrit par Le Dividende.com

Depuis longtemps j’avais constaté cet élément dans les différents produits d’investissements offerts par les compagnies financières. Mais cet article de MSN ne fait que confirmer ce que je pensais.

Depuis longtemps j’avais constaté cet élément dans les différents produits d’investissements offerts par les compagnies financières. Mais cet article de MSN ne fait que confirmer ce que je pensais.

Vous aimez https://ledividende.com ?

Abonnez-vous à notre liste d'usagers et recevez nos articles dès leur parution.

J'accepte que mes informations soient envoyées à MailChimp ( plus d'informations )

Je ne partage pas, ni ne vend, ni n'échange les courriels de mes abonnés. Vous pouvez vous désabonner en tout temps.

https://www.msn.com/fr-ca/finances/epargne-et-investissement/la-diversification-de-portefeuille-est-elle-un-mythe

On entend depuis toujours l’importance d’être bien diversifié dans nos investissements. Des placements différents dans des zones géographiques différentes etc. etc.

Ce que révèle l’article c’est qu’en fait la diversification tel que recommandée fait un peu le contraire de ce qu’elle devrait. Lors du baisse soudaine, les différents types de placements peu importe la zone géographique ont tendance a suivre le même chemin près de 80% du temps. Alors qu’en cas de hausse soudaine, ces même placements auront tendance a suivre le même chemin (la hausse) environ 40% (0.4 à 0.51) du temps! Donc exactement le contraire de ce qui est souhaité…!!!

Pourquoi et bien principalement parce que les différentes bourses et surtout économies mondiales sont toutes liés les unes aux autres. Donc nécessairement lors d’un crash majeur de la bourse américaine, la bourse canadienne, les bourses européennes et asiatiques auront tendance à écoper également.

Les seules types de placements qui ont des corrélations presque opposés en cas de chute et semblable en cas de hausse sont les actions (ou fonds d’actions) et les obligations provinciales ou fédérales des différents pays.

Personnellement j’ai 3 types de placement pour me diversifier: les actions, les obligations et l’immobilier. Voilà ma stratégie.

A propos de l'auteur

Le Dividende.com

Blogue sur l'investissement, la gestion responsable des finances et des dettes.

2 Commentaires

  • Bonjour,

    Certes, la diversification géographique n’est peut-être pas la panacée. Je suis français et investi à 100% sur des titres français. Une majorité de grosses capitalisations et quelques unes un peu plus petites.

    Néanmoins que pensez-vous de la diversification sectorielle ? Diriez-vous qu’elle aussi n’est pas nécessaire ?
    Toujours en ce qui me concerne, sur 17 sociétés en portefeuille j’ai en tout et pour 9 secteurs d’activités de représentés (immobilier compris).
    Et même dans le cas d’un petit portefeuille comme le miens, j’estime nécessaire cette diversification sectorielle.

    Cordialement,

    • Le point était surtout de comprendre que les produits diversifiés vendus par nos banques ne protègent peut-être pas l’épargnant autant qu’ils le laissent croire !

      En gros la diversification sectorielle, géographique, actions, fonds communs FNB ont tous des correlations entre .55 et .92 (une correlation parfaite étant 1). Ce qui signifie donc qu’ils suivent tous la même tendance et ce n’est pas ce que l’on vise en se diversifiant.