DETTES

Payer ses dettes – L’effet boule de neige

On parle très souvent de l’accumulation d’argent et d’investissement et de l’effet boule de neige. Des investissements, qui rapportent des intérêts qui a leur tour finissent aussi par apporter d’autres intérêts.

Payer ses dettes – L’effet boule de neige

On parle très souvent de l’accumulation d’argent et d’investissement et de l’effet boule de neige. Des investissements, qui rapportent des intérêts qui a leur tour finissent aussi par apporter d’autres intérêts.

Vous aimez https://ledividende.com ?

Abonnez-vous à notre liste d'usagers et recevez nos articles dès leur parution.

J'accepte que mes informations soient envoyées à MailChimp ( plus d'informations )

Je ne partage pas, ni ne vend, ni n'échange les courriels de mes abonnés. Vous pouvez vous désabonner en tout temps.

Le paiement des dettes, est pour le commun des mortels que nous sommes, un aspect extrêmement important vers la liberté et l’indépendance financière.

Personnellement, j’ai encore des dettes, carte de crédit, prêt spa, prêt auto etc. C’est dans mon cas le nerf de la guerre, l’endroit ou je mets le plus d’énergie. Car au fil des ans, c’est aussi l’aspect financier ou j’ai fait les plus grandes erreurs. Erreurs que je paies aujourd’hui encore et encore. Au fil des ans, j’ai compris que de contracter une dette, c’est au fond, accepter une baisse de salaire. Une dette est une saisie d’une partie important d’un salaire durement gagné.

Une des méthode de remboursement des dettes la plus populaire tant au niveau financier que de l’estime de soi, est l’effet boule de neige dans le paiement de ses dettes.

Tiré du site MSN.com

Quand on peine à payer ses dettes, un engrenage se met en route, qui non seulement détériore la situation financière personnelle, mais aussi la confiance en soi. Pour inverser ce cercle vicieux, rien de tel que de profiter de l’effet boule de neige. Non, il ne s’agit pas d’en lancer une à la tête de votre banquier…

RENFORCER SON ESTIME PERSONNELLE
Vous manquez de confiance en vous quand il s’agit de rembourser vos dettes? Regagnez cette estime en commençant par payer la plus petite de toutes vos dettes. Vous vous démontrerez à vous-même votre capacité à supprimer définitivement une de vos dettes, même s’il s’agit de quelques dizaines de dollars.

CONCRÈTEMENT…
Utilisez chaque mois un montant d’argent pour rembourser la plus petite de vos dettes. 10 $, 20 $ ou 50 $… peu importe le montant, vous parviendrez rapidement à éliminer ce crédit. Bien plus rapidement qu’en vous essoufflant à tenter d’effacer une dette de 15 000 $.

PAR OÙ COMMENCER
La première chose à faire est de dresser la liste de toutes vos dettes. N’en oubliez aucune! Ni les cartes de crédit ni votre emprunt hypothécaire… Déjà, le simple fait de mettre sur le papier tous les crédits que vous détenez vous procure une prise de conscience. Cela vous décourage? Raison de plus d’effacer une de ces dettes, même la plus petite!

TROUVER UN EXCÉDENT
Le montant qui vous servira à rembourser votre plus petite dette ne doit pas être pris dans l’argent utilisé pour payer les intérêts de vos crédits. Vous devez déjà payer les montants minimums mensuels. Il vous faut donc trouver un montant supplémentaire pour rembourser le capital de vos emprunts.

ACCUMULER LES SUCCÈS
Une fois votre plus petite dette effacée, vous pouvez alors passer à la deuxième étape : rembourser entièrement votre deuxième plus petite dette, et ainsi de suite jusqu’à la plus grosse de vos dettes. C’est cela qu’on appelle l’effet boule de neige.

UTILISER LES EFFORTS DÉJÀ PRODUITS
Quand vous vous attaquez au remboursement du capital de votre deuxième plus petite dette, utilisez le montant que vous aviez l’habitude de payer sur votre plus petit crédit : à la fois le paiement minimum mensuel et le remboursement en capital. Et ajoutez ces montants au paiement minimum mensuel de votre deuxième plus petite dette.

PLUS FACILE!
Il est bien plus aisé de payer une dette de 100 $, même en plusieurs fois. Une fois cette dette effacée, vous savez que vous êtes capable de vous attaquer à une dette un peu plus grande. C’est comme gravir un escalier : tant qu’on n’a pas franchi les premières marches – qui sont les plus accessibles –, il est bien difficile d’accéder à l’étage supérieur. Mais une fois qu’on a commencé, on peut profiter de notre élan!

RETROUVER LA CONFIANCE
L’enjeu est de vous démontrer à vous-même votre capacité à réduire considérablement vos dettes, et à retrouver progressivement une belle confiance dans votre capacité à gérer votre argent. Ce n’est pas parce que vous avez été dépassé par des crédits à un moment donné que vous ne pouvez pas reprendre les choses en main.

POURQUOI
L’idée derrière cette méthode est de prendre le contre-pied de l’endettement. En vous endettant, vous reportez à plus tard le paiement de vos achats. Avec l’effet boule de neige, vous effacez immédiatement ou à court terme un de ces crédits qui dégradent votre situation financière.

PAS SI BÊTE…
Pourquoi ne pas s’attaquer plutôt à la dette au taux d’intérêt le plus élevé… c’est-à-dire celle qui vous coûte le plus cher? Il y aurait une logique évidente à préférer réduire la dette la plus coûteuse… Sauf que si votre dette coûteuse est de 8 000 $ et que vous remboursez 50 $ par mois, il y a bien des chances que vous trouviez que cela est insignifiant… et que vous vous permettiez d’oublier de payer votre 50 $ certains mois…

TOMBER DANS LE CERCLE VICIEUX DE LA DETTE
Quand on n’arrive plus à payer son épicerie avec son chèque de paie, on est tenté d’utiliser sa carte de crédit. Quant à l’achat d’une automobile, les vendeurs savent nous attirer par un paiement mensuel… c’est-à-dire un crédit. Et, alors qu’on ne pouvait déjà pas s’en sortir avec notre paie, nous voilà submergé par des dettes et par les intérêts.

FAIRE DES CHOIX
Si vous êtes criblé de dettes, il est certain qu’il vous sera difficile de dégager un montant d’argent chaque mois. Vous devrez faire des choix. Cela passera très probablement par une diminution de vos dépenses les moins nécessaires. Mais les premiers résultats positifs vous encourageront et vous rendront les choses plus faciles.

SOYEZ RÉALISTE
Ne soyez pas trop ambitieux dans le remboursement de vos dettes. Si vous mettez trop d’argent dans les premiers remboursements, vous risquez de devoir couper énormément dans votre train de vie. Et cela risque de vous écœurer. Préférez une approche progressive : si vous voyez que vous y parvenez, vous pourrez ensuite accélérer les choses.

UN DÉCLIC BIENFAITEUR
Le simple fait d’effacer une dette, même petite, nous met dans des dispositions d’esprit bien différentes. On se sent capable d’inverser la roue écrasante de la dette. Sans oublier qu’une fois la dette effacée, les intérêts qu’on payait deviennent autant d’argent disponible pour s’attaquer aux dettes suivantes.

UNE MÉTHODE DES PETITS PAS
Cette méthode boule de neige a une approche comparable à la méthode kaizen d’amélioration continue que pratiquent bon nombre d’entreprises. La philosophie du kaizen est de mettre en œuvre de petites améliorations, qui nécessitent peu d’efforts, afin d’obtenir des résultats rapides et ainsi d’encourager à améliorer progressivement des problèmes de plus en plus complexes… avec la confiance comme moteur.

 

 

A propos de l'auteur

Le Dividende.com

Blogue sur l'investissement, la gestion responsable des finances et des dettes.