ARGENT DETTES INVESTISSEMENTS

Se compliquer la vie…

Un jour de grand découragement j’avais un discussion philosophique… avec mon père. Celui-ci est né en 1933. Il a connu la vie à la campagne sans électricité, la vie dans une grosse famille, la perte de son père à 14 ans, les taux d’intérêts a 21% et a réussi a vivre une très belle vie.

 Se compliquer la vie…

 

Vous aimez https://ledividende.com ?

Abonnez-vous à notre liste d'usagers et recevez nos articles dès leur parution.

J'accepte que mes informations soient envoyées à MailChimp ( plus d'informations )

Je ne partage pas, ni ne vend, ni n'échange les courriels de mes abonnés. Vous pouvez vous désabonner en tout temps.

Un jour de grand découragement j’avais un discussion philosophique… avec mon père. Celui-ci est né en 1933. Il a connu la vie à la campagne sans électricité, la vie dans une grosse famille, la perte de son père à 14 ans, les taux d’intérêts a 21% et a réussi a vivre une très belle vie. Avec ma mère, ils sont aujourd’hui retraités, vive de leur rente d’employés fédéraux, ont une maison payée bref ils sont passé aux travers pratiquement un siècle d’aléas financier avec grand succès.

Bref, alors de je discutais avec lui je lui dit: “P’pa la vie est tellement compliquée…” et lui de me répondre: “C’est parce que tu te la compliques beaucoup !”

Cette courte phrase, lourde de sens résumait en 8 mots les 40 premières années de ma vie. Oui j’ai été, et l’ai parfois encore, un professionnel dans l’art de rendre la vie compliquée. C’est exactement la même chose avec les investissements et ma vie financière.

Warren Buffet a déjà dit: «Il semble y avoir une caractéristique perverse de la nature humaine qui nous force à rendre les choses simples difficiles.» ou encore compliquées.

Le succès repose très peu dans l’achat d’un titre spécifique au meilleur moment possible, mais plutôt à l’achat d’un titre et de le conserver très longtemps.

Les probabilités de succès sur une longue période sont pratiquement assurées pour la majorité des titres. Les probabilités de succès sur une longue période pour des fonds indiciels sont pratiquement garanties.

Donc n’étant pas un spécialiste financier je me concentre sur ce que je peux contrôler c’est à dire:

  • lecture d’analyse par des experts financiers
  • investissement constant et diversifiés
  • maximisation (dans la mesure de mes capacités) des subventions et abris fiscaux gouvernementaux
  • minimiser et payer (dans la mesure du possible) mes dettes à la consommation

Bref, j’essais de me simplifier la vie !

Lisez nos autres articles et trouvez des solutions sur divers sujets: livres, dettes, retraite, revenus de dividendes  sur LeDividende.com

 

A propos de l'auteur

Le Dividende.com

Blogue sur l'investissement, la gestion responsable des finances et des dettes.